Nelson Rolihlahla Mandela est né le 18 juillet 1918 à Mvezo (Afrique du Sud). Son nom de clan est « Madiba ». Devenu avocat, il a participé à la lutte non violente contre les lois de l’Apartheid, mises en place par le gouvernement du Parti national à partir de 1948. Le Congrès national africain (ANC), auquel il appartient, est interdit en 1960, et la lutte pacifique ne donnant pas de résultats tangibles, Mandela fonde et dirige la branche militaire de l’ANC, Umkhonto we Sizwe, en 1961, qui mène une campagne de sabotage contre des installations publiques et militaires. Le 5 août 1962, il est arrêté par la police sud-africaine sur indication de la CIA, puis est condamné à la prison et aux travaux forcés à perpétuité lors du procès de Rivonia. Dès lors, il devient un symbole de la lutte pour l’égalité raciale et bénéficie d’un soutien international croissant.
 

 
Il est relâché le 11 février 1990. S’inspirant alors de la pensée Ubuntu dans laquelle il a été élevé, il soutient la réconciliation et la négociation avec le gouvernement du président Frederik de Klerk. En 1993, il reçoit avec ce dernier le prix Nobel de la paix pour avoir conjointement et pacifiquement mis fin au régime de l’apartheid et jeté les bases d’une nouvelle Afrique du Sud démocratique.
Selon la pensée UBUNTU, « je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous », ou encore, « être humain, c’est affirmer son humanité en reconnaissant l’humanité des autres et, sur cette base, établir des relations humaines respectueuses avec les autres ».
Vous connaissez la suite…
Madiba nous a quitté le 5 décembre 2013 à Johannesburg, et voici quelques vidéos émouvantes le concernant.
 

 
Ci-dessus : Lors d’un concert de Johnny Clegg, interprétant « asimbonangua » arrivée inattendue de Nelson Mandela en personne.
 

 
Ci-dessus : L’incomparable Tracy Chapman chante pour nous tous : Talkin ’bout a Revolution, en Live, en 1988 pour fêter les 70 balais de Nelson Mandela.
 

 
Et pour finir, ci-dessus, notre brave Bernard Lavilliers chante : NOIR & BLANC : « de n’importe quel pays de n’importe quelle couleur, la musique est un cri qui vient de l’intérieur ».
Si vous en avez d’autres, n’hésitez surtout pas à écrire ci-dessous : …
Bisous à tous.